Facilitation des Échanges pour améliorer le commerce international

La Réunion extraordinaire du Comité National de la Facilitation des Echanges (CNFE) a eu lieu le 26 Avril, à l’hôtel Carlton, Anosy. Au cours de cette réunion, la feuille de route de la mise en œuvre de l’Accord sur la Facilitation des Échanges (AFE) a été présentée et validée. Ce plan quinquennal prévoit que d’ici 2023, « le temps nécessaire à la mainlevée sera réduit de 50% et les coûts liés à la réplication des activités de transaction seront supprimés, ce qui entraînera une augmentation de 25% du volume des échanges commerciaux. »

Coûts des transactions et défis de la feuille de route

Actuellement, il faut compter dans les 17 jours pour un dédouanement à l’import. Le coût de la procédure à l’importation atteint 595 USD et dépasse les 800 USD à l’exportation. La paperasserie administrative aussi engendre des coûts. La mise en œuvre de l’accord pour la Facilitation des Échanges devrait permettre la réduction des formalités frontalières afin justement de faciliter les échanges, réduire les coûts, les procédures, et les durées de transactions tant à l’import qu’à l’export.

Les défis pris en compte dans les activités inclues dans la feuille de route sont : d’améliorer de façon continue les performances nationales, ainsi que l’adhésion de tous dans la mise en œuvre de facilitation des échanges à travers l’information, la formation et la communication, ce qui contribuera à une gestion coordonnée des frontières.

La réunion d’hier a étalement été l’occasion pour le comité de se pencher sur les besoins en matière d’assistance technique et de renforcement de capacité de la Grande Île. La mise en œuvre de l’AFE pour notre pays est co-présidée par la Direction Générale des douanes, et la Direction Générale du Commerce Extérieur du MCC. La coordination administrative et la technique de mise en œuvre de l’accord sont assurées par un secrétariat permanent, lui-même techniquement assisté par la Banque Mondiale. La structure est composée de neuf membres dont trois du Ministère du Commerce et de la Consommation.

Source : Ministère du Commerce et de la Consommation

Auteur : Nancy RAVELOSON

Comments are closed.